Les 10 commandements pour bien sonder vos employés

En 2019, avec l’arrivée des nouvelles générations qui chamboulent le monde du travail tel qu’on le connaît et la pénurie de main-d’oeuvre généralisée au Québec, toute organisation qui souhaite se démarquer et se positionner comme un employeur de choix doit être à l’écoute de ses employés. Les sondages de satisfaction, à cet effet, sont un excellent outil de dialogue entre un gestionnaire et son équipe. En permettant aux employeurs de recueillir des renseignements précieux pour les aider dans leurs décisions d’affaires, ils sont de véritables catalyseurs de changement. Aujourd’hui, les sondages de climat de travail ne sont plus que bénéfiques, ils sont essentiels. Maintenant, comment sonder les employés pour obtenir des résultats représentatifs?

 

Nous vous présentons les 10 étapes clés qui, selon Vicky Lacroix, consultante en ressources humaines chez Go RH, sont déterminantes pour le succès de la mise en oeuvre d’un sondage de climat de travail dans une organisation.

 

  • 1. Définir les objectifs et faire une réflexion initiale

    En premier lieu, il importe de vous questionner par rapport à vos objectifs et aux raisons qui vous poussent à vouloir sonder vos employés. Désirez-vous éclaircir un point qui semblent problématique en particulier ou prendre le pouls de votre organisation de façon générale? N’hésitez pas à réunir vos équipes de gestion et à engager la discussion avec eux pour connaître leurs préoccupations et les enjeux spécifiques perçus dans leurs équipes. La définition d’un objectif est cruciale pour vous guider dans vos démarches et ainsi obtenir des résultats qui auront une réelle valeur ajoutée pour votre organisation.

 

  • 2. Faire preuve de transparence

    Il est important d’impliquer vos employés dans votre processus et de leur communiquer de façon claire les raisons qui vous amènent à les sonder. Est-ce parce que vous songez à agrandir vos bureaux, ou encore parce que vous sentez qu’il y a des tensions dans l’équipe? Il est également conseillé de les tenir informés à chaque étape du processus. Par exemple, comme nous le verrons au point suivant, si vous faites appel à une firme externe, avisez-les.

 

  • 3. Faire appel à une organisation tierce au besoin

    Le processus de création d’un sondage, de la réflexion initiale à la collecte des réponses des employés, nécessite beaucoup de temps, de rigueur et d’énergie. Ainsi, vous avez tout à gagner à confier cette tâche à des experts : vous obtiendrez des conseils basés sur des points de vue impartiaux qui ne seront pas teintés par votre réalité d’entreprise et vous aurez accès à des outils qui ont déjà fait leurs preuves

 

  • 4. Assurer l’anonymat à toutes les étapes

    L’anonymat est un critère indispensable au succès de votre sondage et il est important de le mentionner aux employés. En effet, la crainte d’être identifié pourrait décourager certains individus de répondre au sondage avec franchise. Il est également fondamental que toutes les questions soient compensées de façon à ne pas compromettre la confidentialité des résultats. Voici quelques exemples de questions qui ne seraient pas appropriées :

  • Dans quel département travaillez-vous?
  • À quel moment avez-vous été engagé?
  • Qui est votre superviseur? 

 

  • 5. N’aborder que les sujets à l’égard desquels vous êtes prêts à apporter des changements

    Afin d’éviter de donner de faux espoirs ou de créer de doutes dans l’esprit de certains employés, abstenez-vous de poser des questions qui ne sont pas en liens avec vos objectifs. Par exemple, si vous n’avez pas l’intention de changer vos locaux, il est tout à fait inutile de sonder votre équipe à ce propos. Assurez-vous de ne pas créer d’attentes qui sont irréalistes.

 

  • 6. S’assurer de l’impartialité des questions

    Tel que mentionné précédemment, les questions doivent toutes être très claires, concises et parfaitement objectives. Le fait d’inclure des questions qui ne sont pas impartiales au sondage viendrait le biaiser et les résultats que vous obtiendriez ne seraient pas réellement représentatifs. Par exemple, il n’est pas recommandé de demander aux employés s’ils aimeraient que l’entreprise paie la totalité de leurs assurances collectives, car il est évident que tous – ou presque – répondraient par l’affirmative. Si vous désirez sonder vos employés à ce sujet, pour le faire de façon objective, vous pourriez leur poser la question suivante : Êtes-vous satisfait de la cotisation de votre employeur dans votre régime d’assurances collectives? 

 

  • 7. Limiter la longueur du sondage

    Vos employés sont probablement très occupés et si vous voulez maintenir leur attention, votre sondage doit pouvoir être complété en 15 minutes ou moins. Portez aussi une attention particulière à la longueur des questions de façon individuelle : il est préférable d’avoir des questions courtes et concises.

 

  • 8. Interpréter les résultats

    Suite à la collecte des réponses de vos employés et à la compilation des résultats, votre travail est loin d’être terminé. L’interprétation des résultats est l’une des étapes les plus importantes : il est primordial que vous preniez le temps d’analyser et de comprendre les réponses et d’en faire ressortir les grandes tendances. Nous vous conseillons également de consulter les études qui sont disponibles en ligne pour comparer vos résultats à ceux d’autres entreprises de votre secteur d’activité.

 

  • 9. Présenter les résultats de façon adéquate

    Une fois que les résultats sont analysés et mis en forme de manière à ce que l’information qui en ressorte soit constructive, réunissez vos équipes et présentez-leur les résultats afin d’engager la discussion avec eux.

 

  • 10. Passer à l’action

    Si vous avez pris la décision de sonder vos employés, c’était probablement dans le but de recueillir de l’information qui pourrait vous éclairer dans un prise de décisions sensible à leurs besoins et attentes. De là l’importance d’élaborer un plan d’action qui prend en compte les réponses de vos employés et, surtout, de faire en sorte que les résultats que vous avez obtenu du sondage se traduisent par des changements positifs et progressifs. La mise en place de petites actions simples et rapides à implanter, pour commencer, vous aidera à gagner la confiance de vos employés. Finalement, n’hésitez pas à leur demander de la rétroaction tout au long de l’implantation de votre plan d’action.

 

Vous aimeriez être accompagné par un expert pour la mise en place d’un sondage de climat de travail dans votre organisation? Cliquez ici pour communiquer avec notre équipe et prendre rendez-vous!

Pour avoir un aperçu de notre solution avec sondage de mobilisation intégré, cliquez ici pour faire une demande démonstration gratuite!

 

Articles similaires
Comment choisir votre logiciel RH?

Au premier abord, vous pourriez avoir l’impression que la plupart des SIRH se ressemblent et offrent des avantages similaires, mais la réalité est tout autre : plusieurs éléments distinguent les différentes solutions offertes sur le marché et il est important de les prendre en compte lorsque vient le temps de choisir un logiciel de gestion […]

En savoir plus
Tirez-vous le meilleur parti des évaluations de rendement de vos employés?

Bien qu’il puisse sembler juste d’évaluer la performance des employés pour s’assurer de la productivité d’une organisation, à ce jour les évaluations de rendement ne sont pas toujours perçues comme essentielles. Pour certains employeurs, le processus est considéré comme un mal nécessaire qui ne fait qu’ajouter à la lourdeur administrative de leurs fonctions. Pour d’autres, […]

En savoir plus
Recruter en 2019 : les incontournables pour attirer les meilleurs talents

Qu’on soit d’accord ou pas avec le fait d’en faire porter le blâme à la pénurie de main-d’oeuvre, force est de constater qu’il est de plus en plus difficile pour les entreprises québécoises d’attirer – et de fidéliser – les meilleurs talents. En 2019, les recruteurs doivent redoubler d’efforts pour susciter l’intérêt de candidats potentiels. […]

En savoir plus
ILS NOUS FONT DÉJÀ CONFIANCE