Marque employeur : démarquez-vous avec une bonne gestion des départs

 

À titre de gestionnaire ou de dirigeant d’entreprise, vous avez probablement déjà reçu une démission de l’un de vos employés ou encore eu à gérer l’annonce d’un départ.

  • Comment avez-vous reçu cette nouvelle?
  • De quelle façon avez-vous géré l’annonce?
  • Avez-vous souligné ce départ?

 

Lors de l’accompagnement de dirigeants d’entreprise, voici l’une des premières questions qu’il est important de leur poser : Comment gérez-vous les départs?

 

Cas vécu

Lors d’un diagnostic d’entreprise, la consultante avait posé la fameuse question et la réponse qu’elle avait reçu s’était révélée très éloquente.

« Ça dépend! Est-ce un bon ou un mauvais départ? Si c’est bon départ, on fait un souper ou un dîner. »

Cela nécessitait un examen plus approfondi.

« Qu’est-ce qu’un mauvais départ et qu’est-ce qu’un bon départ? »

En discutant avec le dirigeant, la consultante a compris que pour lui, le seul bon départ est le départ à la retraite. À ses yeux, toutes les autres raisons de quitter menaient invariablement à ce qu’il considère être de mauvais départs.

 

Pensez à votre marque employeur

En 2019, la tendance est au marketing RH et à la marque employeur. Bâtir une marque employeur séduisante et la cultiver au fil du temps est certainement un exercice complexe. C’est pourquoi certaines entreprises font appel à un consultant externe pour les aider. Les entreprises veulent se démarquer dans le but d’attirer les meilleurs talents, mais négligent le fait qu’une marque employeur solide repose sur l’implication des employés.

Incontestablement, il est judicieux de chercher à recruter des employés qualifiés, mais si vous ne faites rien pour conserver ceux que vous avez déjà, à quoi bon? Par de petits gestes, un employeur peut s’assurer de démontrer qu’il est préoccupé par le bien-être de ses employés. À cet effet, tous les dirigeants et gestionnaires devraient garder en tête que les employés sont leurs meilleurs ambassadeurs. En effet, s’ils sont heureux au travail, ceux-ci n’hésiteront pas à recommander des candidats potentiel, à parler ouvertement de l’entreprise à leur entourage ou encorer à amener des clients potentiels. Bref, vos employés sont une excellente – et très peu dispendieuse – publicité pour votre entreprise.

Imaginez un instant comment se sentirait un employé qui quitterait une entreprise et, par sa décision, offusquerait le dirigeant. Dans sa colère, ce dernier aurait vite fait d’oublier l’engagement de l’employé et ses années de bons et loyaux services et passerait son départ sous silence, par peur ou par orgueil. Cet employé quitterait alors l’entreprise avec un goût amer de son expérience et pourrait même aller jusqu’à donner de mauvaises références de son ancien employeur.

Dans le monde de la publicité et du marketing, on fait souvent référence à cette expression : « Un client satisfait en parle à une personne, un client insatisfait en parle à 10. » Dans la vie comme en affaires, les mauvaises nouvelles se propagent plus rapidement que les bonnes.

Cela s’applique aussi à la marque employeur. En effet, l’employé de l’exemple ci-haut garderait surement une mauvaise impression de l’entreprise et oublierait vite son expérience positive. Par ailleurs, les employés toujours en poste sont témoins de vos pratiques. En ne soignant pas la gestion de vos départs, vous risquez fort d’affecter le climat de travail, ce qui aura des conséquences négatives sur l’engagement de vos employés.

Par conséquent, il est important de bien gérer les départs de vos employés, et ce, peu importe la raison du départ.

 

Quelques conseils

  1. Faites une entrevue de départ : essayez de connaître les raisons qui ont poussé l’employé à quitter.
  2. Soulignez le départ par un dîner d’équipe, un 5 à 7 ou autres.
  3. Remerciez l’employé pour ses services.
  4. Offrez un petit présent, selon votre budget, en signe de reconnaissance.
  5. Traitez tous les employés de façon égale (même l’employé qui vous rend service à remettant sa démission).
  6. Utilisez un logiciel de gestion des ressources humaines. Par exemple, Allié RH vous permet de conserver l’historique des départs et d’en faire une analyse pour vous aider à mieux comprendre les causes des départs et votre taux de roulement.

 

Et les congédiements, dans tout ça? 

Lorsque vous faites face à un congédiement, selon sa nature, il vous est aussi possible de souligner le départ. Cela peut être par un courriel à tous annonçant le départ de l’employé avec quelques petites lignes relatant ses qualités ou encore avec un 5 à 7 improvisé.

Vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée? Laissez les employés organiser le tout!

En cas de faute grave, vous pouvez en aviser les employés par une note interne. Ils comprendront votre position et respecteront votre décision de ne pas souligner ce départ.

 

Pour conclure

En conclusion, gardez en tête que vos employés sont vos meilleurs ambassadeurs et que ce rôle perdurera même une fois le lien d’emploi rompu. Votre marque employeur débute à l’interne par de petits gestes qui incluent une bonne gestion des départs.

Qui sait… peut-être un jour aurez-vous à nouveau besoin des services d’un ancien collaborateur! Ne tenez pas pour acquis que les employés qui quittent ne reviendront jamais chez vous. De nos jours, il n’est pas rare qu’un employeur décide de rappeler un ancien employé afin de pourvoir un poste. Avec le manque de main-d’œuvre que vit présentement le Québec, assurez-vous de rester près de vos employés actuels ainsi que de ceux ayant quitté. Les nouvelles générations d’employés aiment bouger et voir ce qui se fait dans d’autres entreprises. Si leur départ est bien géré, ils conserveront une bonne impression et n’aurons pas de difficulté à revenir à votre emploi, se souvenant de l’expérience positive que vous avez créée pour lui.

Enfin, cet employé dont vous avez souligné le départ est possiblement l’un de vos clients qui continuera, sans contredit, à utiliser vos services, et ce, même sans lien d’emploi. Il transmet peut-être sans hésitation vos services à son entourage et à qui veut l’entendre et irait même jusqu’à vous recommander des candidats potentiel!

Il est donc pertinent d’accorder une importance particulière à la gestion des départs. Ceci contribuera à renforcer votre marque employeur et vous permettra de recruter plus facilement.

 

Et vous, quelle importance accordez-vous à la gestion des départs dans votre entreprise? Discutez-en avec nos experts en solutions RH! 

 

Article par Catherine Émond, coach et consultante RH chez Go RH

 

 

 

Articles similaires
Comment choisir votre logiciel RH?

Au premier abord, vous pourriez avoir l’impression que la plupart des SIRH se ressemblent et offrent des avantages similaires, mais la réalité est tout autre : plusieurs éléments distinguent les différentes solutions offertes sur le marché et il est important de les prendre en compte lorsque vient le temps de choisir un logiciel de gestion […]

En savoir plus
Les 10 commandements pour bien sonder vos employés

En 2019, avec l’arrivée des nouvelles générations qui chamboulent le monde du travail tel qu’on le connaît et la pénurie de main-d’oeuvre généralisée au Québec, toute organisation qui souhaite se démarquer et se positionner comme un employeur de choix doit être à l’écoute de ses employés. Les sondages de satisfaction, à cet effet, sont un […]

En savoir plus
Tirez-vous le meilleur parti des évaluations de rendement de vos employés?

Bien qu’il puisse sembler juste d’évaluer la performance des employés pour s’assurer de la productivité d’une organisation, à ce jour les évaluations de rendement ne sont pas toujours perçues comme essentielles. Pour certains employeurs, le processus est considéré comme un mal nécessaire qui ne fait qu’ajouter à la lourdeur administrative de leurs fonctions. Pour d’autres, […]

En savoir plus
ILS NOUS FONT DÉJÀ CONFIANCE